Silba adipata McAlpine

Présentation      Biologie      Mode de vie      Infestation      Moyens de lutte

 


Accueil > Mode de vie > Les fourmis : cohabitation avec les adultes

 

Auteur : François DROUET
Photographies : François DROUET

(sauf indications)
Tous droits réservés 

 

 

Les fourmis : cohabitation avec
les individus adultes

 

 

 

Selon diverses observations, dont les miennes, les fourmis sont des ennemies de Silba adipata McAlpine car elles s'en prennent aux œufs et aux larves de celle-ci (voir chapitres relatifs à l'extraction des œufs du dessous des écailles ostiolaires et à l'attaque des larves).

Toutefois, de façon générale, elles cohabitent pacifiquement sur les figuiers avec les individus adultes de l'espèce. Mëme si elles peuvent se montrer agressives si ceux-ci s'approchent trop près d'elles.

Je rapporte ci-après quelques observations de cohabitation entre les fourmis et les adultes de Silba adipata McAlpine : cohabitation pacifique, attitudes conflictuelles.

 

COHABITATION  PACIFIQUE

 

J'ai observé que les fourmis croisent de façon courante les individus adultes de Silba adipata McAlpine sur le Figuier et qu'elles ne cherchent pas à agresser ceux-ci.

Toutefois, les fourmis s'approchent très souvent d'eux sans que la configuration du rameau ne le rende nécessaire, puis les contournent et reprennent leur chemin.

La vidéo ci-après montre que, pendant le parcours d'un rameau de figuier, une fourmi s'approche de très près de deux individus de Silba adipata McAlpine parmi les trois qui y sont posés, en train de se nourrir.

Pourtant, la fourmi aurait pu parcourir le rameau dans les deux sens sans devoir croiser les mouches, qui se trouvent à l'extrémité de pétioles sectionnés où suinte du latex.

Il faut noter que la deuxième mouche dont s'approche la fourmi ne s'envole pas par crainte de celle-ci, mais parce qu'elle est entraînée par une autre mouche en vol qui passe au-dessus d'elle, comme cela arrive fréquemment.

 

Fourmi allant d'un individu de Silba adipata McAlpine à l'autre sur un rameau de figuier

 

J'ai remarqué que, parfois, des individus des deux espèces restent quelques instants au même endroit, où ils cohabitent pacifiquement (photographies ci-après).

Silba adipata McAlpine : cohabitation d'un adulte et d'une fourmi sur figuier

Silba adipata McAlpine : cohabitation d'un adulte et d'une fourmi sur figuier
(zone d'attache d'une figue immature arrachée)

 

Silba adipata McAlpine : cohabitation d'un adulte et d'une fourmi sur figuier

Silba adipata McAlpine : cohabitation d'un adulte et d'une fourmi sur figuier
(zone d'attache d'une figue immature arrachée)

 

Silba adipata McAlpine : cohabitation d'un adulte et d'une fourmi sur figuier

Silba adipata McAlpine : cohabitation d'un adulte et d'une fourmi sur figuier
(zone d'attache d'une figue immature arrachée)

 

ATTITUDES CONFLICTUELLES

 

Je n'ai jamais observé de conflits entre une fourmi et un individu adulte de Silba adipata McAlpine. Néanmoins, sur la vidéo ci-après, j'ai remarqué une réaction craintive de retrait d'un individu adulte de Silba adipata McAlpine consécutive à un bref mouvement hostile (sans attaque) d'une fourmi.

 

Réaction craintive de Silba adipata McAlpine consécutive au mouvement hostile d'une fourmi

 

Et Margaux ALLIX, en charge du support technique au sein du groupement d'agriculteurs en mode de culture biologique CIVAMBIO 66, m'a fait parvenir la vidéo ci-après, qui montre l'attitude agressive d'une fourmi à l'encontre d'un individu adulte de Silba adipata McAlpine, sur une figue mûre.

Dans la première partie de la vidéo, une fourmi quitte une fissure existant sur une figue mûre et revient s'y loger après un rapide trajet circulaire à la surface de la figue. Alors qu'un individu de Silba adipata McAlpine se nourrit à bonne distance d'elle sur la même figue. Dans la seconde partie de la vidéo, la mouche noire se rapproche lentement de la fissure, en léchant-suçant la surface de la figue. Puis elle plonge l'avant du corps dans la fissure où se tient la fourmi, de façon très proche de celle-ci. Cela provoque une réaction agressive brusque et violente de la fourmi, qui conduit Silba adipata McAlpine à s'envoler vivement.

 

Attitude agressive d'une fourmi à l'encontre de Silba adipata McAlpine, sur une figue mûre
Crédit : Margaux ALLIX (
CIVAMBIO 66)

 

C’est une habitude chez les individus de Silba adipata McAlpine de se rapprocher de leurs congénères jusqu’à les toucher, alors que la place ne manque pas, ce qui engendre des repoussements mutuels avec les pattes (voir chapitre). Dans la vidéo ci-dessus, on constate que la mouche noire reproduit ce comportement avec la fourmi, mais que celle-ci ne l'accepte pas et la fait fuir.

Une autre vidéo de Margaux ALLIX (voir chapitre relatif aux relations avec d'autres insectes que la fourmi) montre une situation semblable sur une figue mûre entre Silba adipata McAlpine et une grosse mouche. Mais la grosse mouche se contente d'écarter Silba adipata McAlpine d'un coup de patte, et cette denière revient d'ailleurs sur la figue après un court vol pour continuer à s'y nourrir, en conservant une certaine distance par rapport à la grosse mouche.

Il faut souligner que dans le cas de la confrontation avec la fourmi dans la fissure de la figue mûre, Silba adipata McAlpine ne revient pas sur la figue (selon la suite de l'observation, qui ne figure pas sur la vidéo). Ceci paraît indiquer qu'elle est consciente que la fourmi munie de mandibules est plus dangereuse pour elle que l'inoffensive grosse mouche...

 

 

Retour au début de la page Début page   Retour au sommaire Sommaire